Meilleurs
RestaurantsAndorre
Meilleurs
RestaurantsAndorre

La spécialité en Andorre ? Le Trinxat !

Profitant des influences gourmandes de ses voisins la France et l’Espagne, la Principauté d’Andorre s’est forgée une tradition culinaire autour de la cuisine de montagne. Parmi les spécialités de l’Andorre, le Trinxat ! Une sorte d’écrasé de choux et de pommes de terre des plus savoureux.

Le Trinxat, LA spécialité andorrane que les restaurants typiques ont à la carte

Les ingrédients d’un Trinxat pour 6 personnes

Si la recette du Trinxat peut parfois varier un peu, la liste des ingrédients nécessaires à la préparation de la plus grande spécialité d’Andorre ne varie quant à elle pas.
Pour cuisiner un Trinxat dans les règles de l’art, il vous faudra :

  • 1 gros choux d’hiver
  • 500 grammes de pommes de terre à purée
  • De 6 à 12 tranches de lard selon votre goût (type ventrèche)
  • 2 gousses d’ail
  • Huile d’olive, sel et poivre

La préparation

  1. Après avoir bien lavé votre chou et retiré les feuilles abîmées, coupez-le en petits morceaux et faites-le blanchir durant 20 minutes dans une eau salée à ébullition.
  2. Ajouter ensuite les pommes de terre après les avoir épluchées et coupées en petits morceaux.
  3. Faites à nouveau bouillir votre préparation durant 20 minutes.
  4. Après les avoir épluchées et coupées en lamelles, faites dorer les gousses d’ail dans une poêle graissée et ajoutez le lard pour le faire dorer.
  5. Assemblez les deux préparations en les écrasant avec une spatule jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène.
  6. Vous n’avez plus qu’à déguster cette délicieuse spécialité andorrane.

Les astuces pour que le plat soit encore meilleur ! l

Du choux, mais pas n’importe lequel…

A la fois sain et savoureux, le choux ne manque pas une occasion de s’inviter sur les tables andorranes. Pour cuisiner le Trinxat, les andorrans n’utilisent pas n’importe quel choux. La plus grande spécialité culinaire d’Andorre se cuisine avec du choux d’hiver, vert frisé. L’astuce est de le ramasser juste après les premiers gels, lorsqu’il a été légèrement « abîmé » par le froid.

Le lard, « dans » ou « sur » la spécialité andorrane ?

En tranches, posé sur les légumes

Pour assembler le lard et les légumes, il y deux écoles ! Pour la première, le lard de type ventrèche doit se présenter sous la forme de longues tranches qui viennent recouvrir le mélange de choux et de pommes de terre. Tel un emballage ou une décoration, le lard est ainsi posé en tranche. La quantité de tranches dépend des goûts du cuisinier !

En morceaux, incorporé à la spécialité andorrane

D’autres préfèrent incorporer le lard à la préparation de légumes. Il s’agit alors de découper les tranches en lamelles que l’on fait dorer avec l’ail, et que l’on mélange donc de la même façon. Il est préférable d’opter pour des tranches de lard un peu plus épaisses, afin d’obtenir les petits morceaux type lardons. Dans les restaurants de la principauté d’Andorre, la spécialité est servie aussi bien avec le lard incorporé ou posé.

Une cuisine de montagne savoureusement authentique

Gastronomie d’altitude

La géographie de la Principauté d’Andorre lui vaut une cuisine « montagnarde ». Mijotées ou saisies à la braise, en Andorre les spécialités ont le mérite de bien réconforter skieurs, VTTistes et autres randonneurs. Essentiellement constituée d’aliments locaux et de saison, la cuisine typiquement andorrane est empreinte de saveurs et de savoir-faire français et catalans.

Quelques unes des spécialistes typiquement andorranes

  • Arroz de montana : sorte de paella de montagne avec lapin, saucisse, champignons des bois
  • Botifarra : saucisse de montagne, typique de la cuisine andorrane
  • Escudella : entre la soupe et le pot au feu, aux légumes d’hiver et à la viande (bien plus qu’une spécialité culinaire d’Andorre, une tradition gastronomique !)
  • Fromage Tupi : lait de brebis fermenté, à l’ail et à l’eau de vie
  • Salade de chicorée sauvage / pissenlits
  • Civets de gibiers : lièvre ou sanglier en sauce au vin
  • Jambons de pays : comme en catalogne
  • Bull : entre la saucisse et le boudin
  • Coca : fougasse locale, sucrée ou salée, agrémentée selon l’humeur
  • Llonganissa : saucisse sèche
  • Calçot à la braise : oignons frais grillés que l’on trempe dans une sauce savoureuse
  • Lapin rôti : entier ou 1/2
  • Viandes à la braise : gibiers, agneau, veau
  • Truite de rivière : grillée ou frite avec du jambon
  • Soupe de thym

La sélection gourmande de la semaine

Offres d’emploi Hôtellerie & Restauration

Vous souhaitez travailler en Andorre dans le secteur de l’Hôtellerie & Restauration ?

Découvrez nos annonces de cuisinier, serveur, plongeur, chef de salle ou encore de directeur de restaurant !

Consulter

En poursuivant la navigation sur ce site, j'autorise l'utilisation de cookies de suivis et de préférences.