Meilleurs
RestaurantsAndorre
Meilleurs
RestaurantsAndorre

La cuisine en Andorre : gastronomie typique et autres spécialités andorranes

Pas si facile de bien cerner ce qu’est réellement la cuisine d’Andorre, celle qui constituée des plats les plus typiquement andorrans, nous offrirait une vision gustative réaliste du pays. Il faut dire que la Principauté compte une bonne moitié d’expatriés, et jouie depuis toujours des influences de ses pays voisins, la France et l’Espagne. La gastronomie andorrane est ainsi imprégnée de saveurs françaises et de parfums catalans. Pour comprendre la cuisine de l’Andorre, gastronomique ou simplissime, il s’agit d’infiltrer les cuisines des Bordas, ces bâtisses traditionnelles souvent réhabilitées en restaurants.

Les spécialités culinaires de l’Andorre : une gastronomie des plus authentiques !

Dans les cuisines en Andorre, les spécialités sont souvent montagnardes

De par la configuration géographique de la Principauté, en Andorre, la cuisine est avant tout « montagnarde ». Mijotées ou grillés, les spécialités andorranes sont souvent de nature à revigorer les plus sportifs.

  • Coca : fougasse locale, sucrée ou salée, agrémentée selon l’humeur
  • Llonganissa : saucisse sèche
  • Calçot à la braise : oignons frais grillés que l’on trempe dans une sauce savoureuse
  • Botifarra : saucisse de montagne, typique de la cuisine andorrane
  • Civets de gibiers : lièvre ou sanglier en sauce au vin
  • Jambons de pays : comme en catalogne
  • Bull : entre la saucisse et le boudin
  • Trinxat : spécialité andorrane à base de choux vert, patates, lard et ail
  • Lapin rôti : entier ou 1/2
  • Viandes à la braise : gibiers, agneau, veau
  • Truite de rivière : grillée ou frite avec du jambon
  • Arroz de montana : sorte de paella de montagne avec lapin, saucisse, champignons des bois
  • Escudella : entre la soupe et le pot au feu, aux légumes d’hiver et à la viande (bien plus qu’une spécialité culinaire d’Andorre, une tradition gastronomique !)
  • Fromage Tupi : lait de brebis fermenté, à l’ail et à l’eau de vie
  • Salade de chicorée sauvage / pissenlits
  • Soupe de thym

Le Trinxat de Muntanya

Véritable spécialité en Andorre, les cuisines des bordas ne négligent jamais de préparer ce plat d’hiver. Composée de lard, d’ail, de pommes de terre et de chou vert ramassé après les premières gelées, cette spécialité andorrane est proposée aussi bien en entrée, qu’en plat, ou encore en accompagnement d’une viande.

Envie de préparer une spécialité de la gastronomie andorrane dans votre cuisine ?

Pour préparer ce must de la cuisine d’Andorre, il vous faut :
  • 3 kg de chou vert (c’est mieux s’il a gelé avant d’être cueilli),
  • 1 kg de pommes de terre,
  • 4 gousses d’ail,
  • 4 ou 5 tranches de lard,
  • Assaisonnement : huile d’olive, sel et poivre.

Après avoir bien lavé votre chou, coupez-le et faites-le bouillir durant 20 minutes avant d’ajouter les pommes de terre épluchées et coupées en morceaux et de porter à nouveau votre préparation à ébullition durant 20 minutes. Faites ensuite revenir les gousses d’ail épluchées coupées en lamelles dans une poêle graissée avant d’ajouter les petits morceaux de lard pour les faire dorer. Assemblez les deux préparations en les écrasant avec une spatule jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène. C’est prêt, bonne dégustation !

La Principauté andorrane, terre de traditions gastronomiques populaires

La tradition gourmande de la Principauté

Depuis toujours en Andorre, la gastronomie rythme le calendrier avec de grands rassemblements populaires ouverts à tous et offrant la plupart du temps, de quoi se restaurer. Pour les andorrans, gastronomie populaire rime avec ESCUDELLA, une sorte de soupe typique de la principauté. Concoctée à base d’oignons, de poireaux, de pommes de terre, d’haricots et de porc, l’Escudella est une soupe incontournable de la cuisine andorrane.

La gastronomie andorrane à la fête tout au long de l’année

Bien au-delà de l’Escudella, digne représentante de la Principauté côté culinaire, l’Andorre offre des rencontres gourmandes de janvier à décembre, du Pas de La Case à Sant Julia de Loria. Parmi elles, à l’agenda des cuisines andorranes :

  • L’Escudellada de Sant Antoni (17 janvier),
  • L’Escudellada de Sant Sebastià (20 janvier),
  • Les journées de cuisine d’hiver de Lo Mandongo (De janvier à mars à La Massana, durant la saison de l’abattage du porc, certains restaurants préparent des menus et des mets à base de porc. Les restaurateurs andorrans élaborent des plats à partir de produits du terroir saisonniers. « Lo Mandongo » est un mélange de viande de porc et d’épices servant à la fabrication de charcuteries.)
  • La Butifarrada de Carnaval (mars),
  • La Sardinada de Carnaval (en mars à Encamp),
  • La Route de la Tapa (en février),
  • Le Riveu l’Aperitiu (le dimanche au printemps à Sant Julià de Lòria),
  • Le cycle gastronomique de Sabors del Món (en juillet et en août),
  • Les Journées gastronomiques de La Massana (En septembre, les restaurants de la Paroissent proposent une découverte de leurs spécialités culinaires.
  • La Foire Gastronomique d’Andorre (En septembre au Centre des Congrès d’Ordino, les restaurateurs de la Principauté présentent et font déguster leurs spécialités andorranes.),
  • Le Massana Fogons (en octobre).
  • La Castanyada popular (fin octobre, début novembre)
  • Andorra a Taula (en novembre)

    Pour trouvez le restaurant qui vous servira les meilleures spécialités culinaires andorranes, vous pouvez sélectionner "Spécialités locales" dans les filtres de votre recherche sur notre site !

La sélection gourmande de la semaine

Offres d’emploi Hôtellerie & Restauration

Vous souhaitez travailler en Andorre dans le secteur de l’Hôtellerie & Restauration ?

Découvrez nos annonces de cuisinier, serveur, plongeur, chef de salle ou encore de directeur de restaurant !

Consulter

En poursuivant la navigation sur ce site, j'autorise l'utilisation de cookies de suivis et de préférences.